Livraison gratuite dès 60 euros d’achat
Mon Panier 0
01 Mar 2013

Créations, trouvailles et bonnes idées

La mode en famille

Liens familiaux, noeuds fraternels et tissage du couple

Le partage d'un style vestimentaire témoigne d'attachements et d'une appartenance à une "tribu". La première est celle du cadre familial où se jouent les travaux d'aiguille. En cousant pour la fille, le frère, la soeur, le mari... s'entremêlent les identités et les genres.

Le sondage sur les français et les travaux d'aiguilles réalisé par L'Aiguille en fête et l'institut d'étude de référence CSA, révèle que 44% des travaux sont confectionnés pour les enfants, et 25% pour d'autres membres de la famille ou les petits-enfants. 92% des sondeurs considèrent que les travaux d'aiguilles permettent de transmettre un savoir-faire. La famille reste le premier vecteur d’apprentissage et de transmission de la pratique : 62% déclarent avoir appris avec leur mère et 27% avec leur grand-mère. Ils traversent les générations, et confondent les genres, puisque qu'ils sont pratiqués par 67 % des femmes et 18% des hommes.

Coudre est donc une histoire de famille. L'acte de coudre ne se pratique-t-il pas d'ailleurs généralement au sein du foyer?

En construisant son ouvrage pour un membre de sa famille, la couturière noue et tisse les liens familiaux, crée une certaine forme d'identité stylistique véhiculant des valeurs et habitudes, appuie le sentiment d'appartenance à la famille.

Coudre l'esprit de famille

Jumelage incarné

Cette saison les créateurs aiment voir défiler leurs mannequins en duo (défilés Giorgio ArmaniLouis Vuitton et Julien David). Qu'elles soient soeurs, jumelles ou meilleures amies, leur lien fraternel s'expose, dans des jeux de mimétismes, de coordinations, d'alter ego textile.

Alter ego mode

La mode est forte de ses duos, qui lui permettent de faire jouer les contrastes et belles associations de couleurs, de matières et d'imprimés, et de mettre en relief les déclinaisons et dérivés d'un même style, ou d'une tenue. Les ressemblances cultivent l'idée du lien affectif entre les frères et soeurs, ou le couple.

Partage masculin / féminin

Au sein de couple se crée aussi le partage de goûts, de rites, de normes... au point de laisser place à la confusion des genres masculin et féminin. Se développent ainsi les vêtements androgynes et mixtes, pouvant aller autant aux hommes qu'aux femmes, jouant ainsi sur une symbiose esthétique au sein du couple. La marque The Kooples notamment en a fait son terrain de jeu, avec les slogans "Un vestiaire pour deux"ou "Jusqu'à ce que la mode les sépare" qui témoignent de cette ambivalence.

Retrouvez les sources des visuels de cet article sur notre Pinterest consacré au sujet de ce jour

Suivez les actualités de Moline Mercerie sur Facebook et en vous inscrivant à la newsletter

L'équipe de rédaction du Blog Couture Moline Mercerie

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « La mode en famille »

  • Charles-Edouard de Gallifrey
    Charles-Edouard de Gallifrey 3 mars 2013 à 11 11 21 03213

    Ha ! Qu'il fait bon, le samedi matin, de se balader du côté de chez Moline ! La boutique, propre et accueillante, se trouve être l'une des plus jolies du quartier. Les vendeuses-conseillères sont d'une amabilité et efficacité des plus plaisantes.

    Sans doute faut-il bien cela pour justifier les prix de certains produits qui, ma foi, sont fort élevés - quatre euros pour une bobine de fil que l'on trouve à un euro cinquante chez Fil2000, est-ce bien sérieux ? Je ne parle même pas des boutons, sur lesquels une indécente marge doit probablement être opérée.

    Somme toute, Moline n'est pas très bon marché -pas plus que les autres merceries du quartier, en fait - mais, ce qui la rend intéressante, c'est bel et bien la qualité du service que l'on y trouve mieux qu'ailleurs, grâce à son personnel, souriant et dynamique.

    Enfin, je recommande on ne peut plus chaudement cet établissement aux amateurs et/ou débutants et, naturellement, aux professionnels à qui il manque deux ou trois bricoles (la qualité des produit est correct) .

    Au plaisir, donc, de hanter à nouveau les jolis rayons "moliniens" !


    Charles-Edouard de G.

    Répondre
    • Marion de Moline

      Bonjour Charles-Edouard,
      Merci pour ce chaleureux commentaire. Vos appréciations nous sont très précieuses.
      Nous souhaitions en profiter pour expliquer la fixation de nos prix : ceux-ci varient effectivement selon la qualité du produit (il existe par exemple des boutons en semi pierre précieuse), selon les métrages (nos bobines de fils sont de 200m et non de 100m), ainsi que selon la provenance.
      Nous espérons que cela vous éclairera davantage.
      à bientôt et encore merci

      Cordialement

      Répondre
Ajouter un commentaire